Fyrolia est un serveur Minecraft RP Medieval-Fantastique, unissant divers peuples pour une aventure pleine de mystères!
 

Partagez | 
 

 Alice de Bornelli - La princesse de Dalsin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ericsky

avatar


Messages : 265
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19

MessageSujet: Alice de Bornelli - La princesse de Dalsin   Lun 31 Juil - 19:11

Bien le bonjour, ou le bonsoir.
C'est moi Ericsky, l'admin à la canne à pêche, et je viens fournir ici mon troisième personnage. Plus qu'à accueillir gentiment ma Dalsinoise préférée o/

========== Présentation du personnage ==========

I/ Généralités:

Je me nomme Alice de Bornelli, 6ème princesse du Royaume de Dalsin. Souvenez-vous-en! Je suis une magnifique humaine d'une vingtaine d'année (25 ans). J'ai vocation à développer mes talents d'herboriste, de médecin, et de dirigeante.

II/ Physique:


Oh... Alors ainsi vous souhaiteriez admirer ma parfaite beauté?
Rien que ma silhouette serait capable de vous faire tourner la tête. Faisant un mètre soixante-douze, vous me verrez bien souvent m'élever à une dizaine de centimètres de plus, escarpins obligent. Ceux-ci ne font pas que me grandir, ils affinent aussi les formes déjà divines mon joli corps! Des épaules non trop fines, mettant en valeur mon buste droit et mon opulente poitrine. Allons, levez-les yeux, huhu~ Mon dos est toujours aussi droit que ma conduite, et je ne manquerai pas de vous regarder de haut, histoire de vous remettre à votre place! Si vous longez des yeux ma fine taille, vous descendrez sûrement jusqu'à mes hanches. Non trop rebondies, elles font la parfaite transition pour mes magnifiques jambes galbées, se terminant en deux jolis pieds bien entretenus~
Mais concentrons-nous peut-être sur mon visage... perdez-vous dans mes yeux bleu marine envoûtants, au lieu de perdre la tête devant mes belles jambes~ Je me plais à m'exprimer du regard, à manipuler les mâles de mes yeux doux mais dominateurs, ou les rejeter froidement d'une œillade à vous glacer le sang. Ces beaux yeux sont surmontés d'une chevelure blonde, presque dorée, que je coiffe avec soin chaque jour. Dégagés au niveau de mon visage, ils sont brièvement attachés et décorés par deux rubans bleus de chaque côté, puis prennent du volume vers l'arrière. Une grande tresse à ma gauche accompagne le tout, agrémentée d'un autre ruban bleu, et vient parfois traverser le long de ma poitrine. Ajoutez à cela un menton fin, légèrement en pointe, une paire de boucles d'oreilles Dalsinoises représentant des bluets, et dites-moi que vous ne seriez pas prêt à tuer pour ne serait-ce que m'adresser un simple regard~
Seulement, une femme, de nos jours, n'est pas grand chose sans les vêtements adéquats! Ma garde-robe est variée, mais je n'ai pu prendre qu'une tenue avec moi. Cette grande robe bleue est véritablement un bijou de la haute couture Dalsinoise. Sans bretelles, elle tient tout de même fermement mon imposante poitrine et la met en valeur grâce à ses contours bleu clair. Attachée à ma taille par une ceinture en soie blanche, la robe épouse mes formes jusqu'à finalement devenir plus flottante à partir des hanches et cacher une bonne partie de mes jambes. Il ne faudrait pas que vous les voyiez trop, ce genre de choses se mérite! Croiser les jambes devient alors une véritable petite arme de séduction, révélant le secret caché derrière les pans de ma robes et exhibant mes hauts escarpins à la couleur bleue. Pour adoucir mon toucher et voiler ma belle peau de pêche, je porte aussi une paire de longs gants en soie bleu clair.
Je marche alors gracieusement jusqu'à vous, un doux sourire aux lèvres. Celui-ci est-il mesquin, agréable, ou hautain? Peut-être est-ce les trois en même temps...
Quoi qu'il en soit, vous avez à présent devant vous votre Maîtresse, votre Reine, votre Déesse~

III/ Mental

Vous ne pouvez plus vous passer de me regarder, maintenant il faut que vous en sachiez plus sur moi, je comprends!
Je suis avant tout une Princesse, et pas n'importe laquelle. Dalsin est le Royaume de la femme, du raffinement et des jardins fleuris, la Noblesse chez moi requiert une éducation exemplaire pour bien paraître. Mon environnement ne m'a pas laissé le temps de m'agiter beaucoup non plus. J'ai appris à garder mon calme en de nombreuses circonstances, à rester posée et réfléchie quand il le faut. Vous me verrez peu bouger dans tous les sens, je préfère de loin rester assise à lire un bon livre, boire du thé, ou discuter calmement avec le beau monde! Ayant l'air le plus serein possible, il se peut cependant que je ne le sois nullement à l'intérieur. Être une Dalsinoise implique de nombreuses responsabilités, des tracas, des conflits, en particulier pour une princesse. Avec les années, j'ai pris l'habitude de garder certaines choses pour moi, ou alors ne pas trop palabrer dessus. Seulement, vous vous doutez bien que certaines choses m'insupportent plus que tout. Certaines de vos habitudes barbares de mâles étrangers risquent de rapidement me mettre hors de moi, et vous le comprendrez bien assez tôt pour pouvoir vous arrêter de suite face à ma personne. Il se peut que je ne dise rien, ou même le contraire, mais je vous haïrais de tout mon être à l'intérieur. Il ne faut surtout pas que vous le sachiez, en quel cas vous seriez capable de prévoir qu'une fiole de poison a été versée dans le thé qui vous a été servi~ Si vous êtes assez intelligent et que je vous accorde plus de valeur qu'à une pierre, je vous donnerai un petit indice pour de vous arrêter là où vous en êtes. Un regard noir, une remarque implicitement déplaisante.. je sais faire. Les sous-entendus sont mes préférés, j'adore inclure quelques seconds sens à mes phrases~

Quoi qu'il advienne, je le ferai avec les manières d'une Princesse. Avec moi, les formules de politesses affluent, les discours soutenus ne s'arrêtent plus, et mes faits et gestes sont millimétrés. Étant donné l'importance que ce genre de choses a chez moi, il est de mon devoir de le maîtriser à la perfection. De toute manière, qu'y a-t-il de plus charmant et séduisant qu'une belle femme d'un raffinement et d'une grâce sans limite? J'impose à mon interlocuteur une tenue correcte, sans quoi je ne peux m'empêcher d'être agacée. Homme ou femme, si vous êtes exécrable et n'avez aucune manière, vous ne serez que rejeté froidement. Mon éducation me procure aussi une large gamme de connaissances: Lettres, Arithmétique, Histoire, Géographie, Psychologie, Santé et Bien-être... On m'a appris à séduire, à présenter correctement, à m'occuper de ma personne et des autres, mais s'il y a quelque chose que j'ai appris de moi-même, c'est l'herboristerie. La flore est mon domaine. Avec autant de savoir, bien qu'il m'arrive d'oublier certaines choses sans importances, je ne peux que regarder de haut les pauvres ignorants qui eux pensent tout savoir~ J'apprécie particulièrement marcher sur les gens, que ce soit au premier comme au second degré. Chaque conversation, chaque geste, est là pour vous montrer ma supériorité, en tant que femme et en temps que membre de la famille royale. Bien entendu, je ne viens pas expressément vous le dire, et si vous le comprenez, cela m'importe peu puisque, content ou non, je vous suis supérieure! Mon statut m'autorise à faire ce qu'il me plait, et si cela peut paraître faux dans un Royaume étranger, je sais me débrouiller pour que personne n'ai rien à me dire lorsque je prends un malin plaisir à me mêler de leurs affaires, ou à en créer d'autres. J'ai vite pris la mauvaise habitude de "jouer" avec les individus, en particulier les mâles. J'espère que cela ne me fera pas défaut un jour...

Mais peut-être vous êtes-vous déjà demandé depuis le temps pourquoi est-ce que je semble éprouver autant de mépris à l'égard des mâles? Mâle n'est peut-être même pas le terme qu'on emploie habituellement, je me trompe? Et bien, s'il y a quelque chose d'important à savoir sur mon Royaume, c'est que sur Dalsin, un homme ne vaut presque rien. Ils sont esclaves, travailleurs, combattants, ou tout simplement nos petits objets~ Ils n'en sont pas mécontents, car c'est ici qu'est leur place, et que nous les femmes savons "récompenser" leurs efforts! Ceci est notre culture, mais je suis prête à tout pour montrer que ce n'est pas qu'une idéologie, que l'homme a réellement sa place aux pieds de la femme et qu'il n'en est pas autrement. Aux pieds, c'est le cas de le dire. J'éprouve un plaisir particulier à dominer complètement les mâles, les soumettre à un tel point qu'ils n'ont plus aucun autre désir que de lécher mes pieds~ Les séduire, les rendre fous, les voir me supplier alors qu'ils sont déjà tenus en laisse, vous n'imaginez pas à quel point cela me fait du bien! Cette domination peut être aussi sensuelle qu'elle peut être violente, car quitte à punir un mâle, autant lui faire mal et l'humilier comme il le faut, tout en satisfaisant mes désirs personnels, non? Mais je ne suis pas comme cela avec tout le monde, et ce n'est pas uniquement la façon dont je traite les gens. N'oublions pas que je sais être douce avec qui voudra bien ne pas me contredire, et cela est encore plus vrai si c'est une femme. Je méprise les hommes mais vient en aide aux femmes, leur partage mes ragots et leur offre parfois quelques cadeaux. Ma bienveillance ne vous est cependant pas accordée uniquement si vous êtes une femme, il vous faudra faire preuve d'un minimum de tenue. Sans beauté, sans talent pour séduire, sans manières et sans aucun vocabulaire, je considérerai que vous ne valez pas mieux qu'un homme. Dans l'autre cas, je sais me montrer protectrice et agréable. Je vous déconseille fortement de lever la main sur mes protégés, dans quel cas vous verrez le revers de la médaille, et surtout la mort. Un mâle particulièrement attentionné, respectueux, obéissant, mignon, et dévoué peut aussi devenir un de mes protégés. Je tiens à garder ce genre de perles rares pour moi! Cependant, jamais je n'irai séduire un homme appartenant déjà à une femme. Sans pour autant que ce le soit ici, c'est quelque chose de condamnable chez moi, autant qu'un vol. Si un mâle ne m'appartient pas, c'est que je n'ai pas été assez rapide, c'est tout.

VI/ Compétences:

• Herboristerie: Alice est avant tout une Princesse, puis une herboriste. Cependant, cela ne l'empêche pas de connaitre un tas de choses sur les plantes, d'étudier toujours et encore leurs propriétés, et d'en faire des concoctions très diverses. La dalsinoise peut aussi bien vous faire un poison qu'un remède ou un dopant. Elle emporte avec elle la recette du célèbre produit local de Dalsin, l'Encens de Christelle, qui permet d'affaiblir les hommes tout en leur donnant une dose d'aphrodisiaque (sans danger pour la femme).
• Culture large: Bien des livres ont été lus, bien des cours ont été suivis, Alice en sait beaucoup sur de nombreux sujets, et cela se voit rien qu'à son dialecte.
• Faiblesse: Il faut se le dire, une Princesse n'est pas faite pour le travail de force ou pour le combat à l'épée. Les mâles le font très bien pour elle.
• Séduction: Quoi qu'on dise, Alice excelle dans ce qui est de présenter, de se mettre en valeur, et d'attirer les hommes à la pelle. N'ayant aucune gêne pour jouer sur les fantasmes de ses proies, on peut dire que la séduction est une de ses meilleures armes.
• Maniement du fouet: Elle a étrangement un petit talent pour manier le fouet, et s'en sert d'arme principale lors de rares affrontements. Attraper le bras de quelqu'un avec n'est pas impossible pour elle. Il n'est pas difficile de comprendre l'utilité de son fouet en temps normal... La demoiselle étant friande de techniques pour attacher ou restreindre sa proie avec son fouet, une corde ou son propre corps, il est difficile de lui échapper une fois pris dans ses filets...
• Médecine: Découlant de son intérêt pour l'herboristerie, Alice étudie les remèdes à base de plante, les anti-poison, les anti-douleur, etc... Il ne lui est pas habituel de traiter tous les jours des plaies graves, elle a besoin d'apprendre et pratiquer un peu plus de ce côté là.
• Sait diriger: Née pour être la prochaine Reine d'un Royaume droit et strict, elle a reçu toutes les connaissances nécessaires pour qu'un jour elle parvienne au trône sans difficulté. Alice ne met pas que l'accent sur les décisions qu'elle prend, elle priorise aussi la relation qu'elle entretient avec son peuple/ses subordonnés. Sa (conditionnelle) bienveillance et sa droiture sont les arguments pour la suivre elle plutôt qu'un autre.

V/ Histoire

Vous avez l'air bien intéressé... Croyez-moi, je ne suis pas ce genre de personne à avoir vécu un tragique incident ou à se voir donner une quête humble de sauvetage du pays.

Je suis née un 7 Septembre, au château de la famille royale de Bornelli. Désireuse de ne pas voir les effusions de sang auxquelles elle a assisté étant plus jeune, ma mère, Fabienne de Bornelli, a décrété que l'enfant qu'elle portait dans ses bras, contre elle, serait sa seule et unique fille, et de manière sûre et certaine la prochaine Reine de Dalsin.

J'ai eu la chance de bénéficier d'une éducation exemplaire dès la jeune enfance. Ma mère était bien stricte, et elle savait enseigner clairement les manières, les coutumes, et la culture Dalsinoise à sa chère fille. Vivant exclusivement au château, sortant parfois dans les jardins accompagnée de gardes, je ne vivais pas mon très jeune âge trop isolée non plus. Il arrivait que je reçoive la visite de jeunes nobles ou de mâles fils de noble, ceux-ci ayant mon âge. En cette période-là on m'apprenait déjà à faire la différence entre les êtres inférieurs, les mâles, et celles qui se devait de les diriger, les femmes. Mettant déjà en pratique mon petit pouvoir de princesse et surtout de fille, je prenais quelque peu plaisir à asticoter tout ce qui n'était pas une femme. Mon père avait l'air consterné, comme à son habitude, être commandé par sa fille n'est peut-être pas très drôle à avaler, huhu~ Tout se passait dans le meilleur des monde, je chéris encore mon enfance pour les bons moments que j'y ai passé. Après tout, c'est ici que j'ai commencé à me construire, à développer mes connaissances...

En grandissant un peu plus, aux alentours de 15 ans, on m'apprenait bien d'autres choses. Ayant reçu les bases pour être digne d'une Princesse, j'avais maintenant à travailler mes talents pour séduire, pour manipuler, pour diriger... Je trouvais cela toujours très intéressant, j'avais constamment besoin de mettre en pratique ce que l'on m'apprenait. A l'époque, faire tourner la tête d'un jeune mâle était pour moi une petite merveille. J'avais le pouvoir, de par ma beauté, mes mots, mes gestes, de faire tout ce que je voulais de lui. Avec le temps et la puberté, ayant tout les pouvoirs sur les hommes, je commençais à essayer de nouvelles choses. Je me suis vite rendue compte à quel point les rabaisser me faisait hautement jubiler, je les humiliais, les menais à me supplier pour que je continue, jusqu'à même leur faire du mal... Non contente de les avoir à ma merci, il me fallait les avoir physiquement en laisse, faire d'eux de véritables jouets pour satisfaire ma propre personne. Ceux-là n'étaient pas non plus malheureux, j'ai appris à leur faire croire que leur souffrance était un véritable plaisir, que lécher les pieds de la Princesse était le plus grand des honneurs! A partir de 16 ans, j'avais l'âge requis pour m'intéresser à des choses plus... profondes. Cela ne m'a pas pour autant écartée de mes fantasmes sadiques, bien au contraire. Ah... le temps des découvertes, que de souvenirs.

Ayant aussi un peu de temps libre pour moi, j'étudiais à la bibliothèque quelques ouvrages sur la flore et sur les concoctions qui en découlaient. Vivant constamment entourée de fleurs et de fruits variés, colorés, parfumés, je devins vite intéressée par les propriétés cachées de ces merveilles de la nature. M''essayant d'abord à la conception de parfums, je continuais sur ma lancée pour faire un premier médicament rudimentaire contre le Rhume de Gaesses. De fil en aiguille, je me faisais un petit livre de recettes pour créer des somnifères, des dopants, des paralysants, des aphrodisiaques, et même du poison. J'en suis venue à utiliser mes créations sur des mâles, que ce soit pour tester ou pour satisfaire mes envies. Inévitablement, je suis tombée un jour sur un grand livre. Celui-ci expliquait la création d'Encens de Christelle, la fameuse concoction qui donna naissance au Dalsin que nous connaissons aujourd'hui. En prime, l'histoire de la Reine Christelle y était racontée, et, admirative, je me retrouvais absorbée par cet ouvrage, jusqu'à finalement en faire mon livre de chevet. Mon ancêtre m'impressionnait, et peut-être rêvais-je qu'un jour, je puisse réaliser de tels exploits. Changer un régime en trois ans n'est pas donné à tout le monde. Soudainement envieuse de diriger mon Royaume avec brio, je sortais beaucoup plus, accompagnée de cinq, puis trois, puis une milicienne. Je voulais voir le peuple, communiquer, leur montrer l'exemple en face, les écouter et les aider. Je devins plus impliquée, j'avais déjà l'impression d'être Reine.

Entrant dans la vingtaine d'année, je commençais à avoir l'âge de choisir un Roi, et succéder à ma chère mère. Seulement, je n'ai encore jamais compris l'utilité d'avoir un mâle à ses côtés pour diriger un Royaume dans lequel il ne vaut pas mieux qu'une simple roturière. Je refusais d'éprouver le moindre amour sincère envers tous ces prétendants qui ne souhaitaient que de vivre sans soucis au château. Mon entorse aux traditions a été le sujet de nombreuses disputes avec ma mère. Je n'ai pas envie d'enfanter un mâle sans importance, ce ne sont que des objets! Ce combat durant quelques années, petit peu par petit peu, je sentais la pression monter. Elle ne fléchira pas, elle ne fléchira jamais. Il fallait que je trouve quelque chose de plus violent qu'elle pour lui prouver qu'elle était en tort. Puis me vint une idée.

Je fis mes affaires, longtemps à l'avance, et fugua en pleine nuit pour prendre le bateau que j'avais planifié des semaines durant, en direction de Fableterre.

Je dois lui montrer que je peux tout accomplir seule. Je dois lui montrer que je suis tout à fait capable de mettre le monde à mes pieds et devenir la Reine Dalsinoise de n'importe quel Royaume. Lorsque je reviendrai la voir, ce sera accompagnée d'une flotte portant les couleurs de Dalsin. Lorsque je reviendrai la voir, j'aurai conquis un territoire où la femme régnera ainsi en maître, dirigé par ma simple personne. Je deviendrai aussi influente que Christelle de Bornelli et offrirai à notre Royaume un territoire assez vaste et un peuple assez grand pour que le monde entende enfin la vérité, pour qu'il accepte enfin la supériorité naturelle de la femme.

Malheureusement... le voyage ne semble pas s'être passé comme prévu.

VI/ Inventaire

• Un fouet Dalsinois - De bonne facture, il permet à Alice de se défendre... ou de jouer un peu.
• Une belle somme d'argent - Alice n'est pas partie sans rien, et ce n'est pas comme si son argent de poche se limitait à 10 myllis par mois...
• Son livre de recettes - Elle ne part jamais sans, et compte le compléter toujours et encore. Il y a à l'intérieur ses recettes de concoctions de plantes, leurs effets, et les précautions à prendre.
• Du matériel de distillation et des plantes - Alice ne fait pas vraiment d'alchimie à proprement parler, elle n'utilise que les propriétés naturelles des plantes, mais aura tout de même besoin de quoi pratiquer. Elle a aussi ramené quelques plantes avec elle.
• Une fiole de poison - Pour se défendre en cas de problème.
• Des bandages et de l'alcool désinfectant - On est jamais trop prudents.

VII/ Fiche de dés

Humaine, Adulte -> 75 points

Force | 6/20
Endurance | 7/20
Volonté | 13/20
Agilité | 9/20
Perception | 15/20
Dextérité | 15/20 (+1)
Chance | 10/20 (+1)

=======================================================

Hâte de pouvoir jouer cette merveille,
Cordialement.


Dernière édition par Ericsky le Mer 2 Aoû - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupalouse

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Re: Alice de Bornelli - La princesse de Dalsin   Lun 31 Juil - 19:35

J'ai relevé un ou deux endroits où il manquait un mot mais c'est tout.
Comme à ton habitude tu nous sort le grand jeux, je souhaite la bienvenue à Dame Alice sur Fyrolia ! O7Z

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alice de Bornelli - La princesse de Dalsin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [C78] Alice's Emotion - RED
» Problème avec Alice !!!
» Alice in Underland
» [MULTI] Alice: Madness Returns
» Pour les fans de Burton, d'alice aux pays des merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres infinies de Fyrolia :: Coin joueur :: Candidatures :: Terminées-