Fyrolia est un serveur Minecraft RP Medieval-Fantastique, unissant divers peuples pour une aventure pleine de mystères!
 

Partagez | 
 

 [Cité] Mordiana, Cité-Ruche indépendante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pidouki

avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: [Cité] Mordiana, Cité-Ruche indépendante   Jeu 3 Aoû - 19:23

Mordiana
Spoiler:
 
Spoiler:
 



I Géographie de la Ruche I


Cité-ruche d'une colonie de Forelius, Mordiana se situe sous la "peau" même d'une montagne de Fableterre, la traversant en tout sens. Ils y règnent sans concurrence,et maîtrise pleinement leur territoire, un exploit qui ferait pâlir plus d'un montagnard. Un visiteur devrait traverser des centaines de mètres de tunnels et autres galeries, et serait le témoin privilégié d'ornements exquis unique à ce peuple industriel, coordonné et inventif.
La Cité-Ruche même dispose de nombreux points d'accès, il est donc possible d'y accéder rapidement à partir de n'importe quel point de la montagne, en cas d'urgence. Les environs sont également habités par des Forelius préférant le plein air aux souterrains.
Mordiana s'étend de 500 mètres sous le niveau de la mer, à presque le sommet de la montagne qui l'abrite soit 6km. Par conséquent c'est une cité très, très imposante.
Le climat est montagnard : des hivers froids et des étés frais et humides. La viande est principalement constituée de chèvres élevées par les Forelius, mais les végétaux sont beaucoup plus diversifiés : il y a même des légumes et fruits poussant normalement dans des lieux plus chauds, comme les tomates, qui ont été importés depuis les villages humains voisins et ont été mis en serres.



II Politique II


Mordiana est actuellement dirigée par la Reine Auzet. Celle-ci étant une monarque absolue, le taux de droit civil dont bénéficie la population est pourtant surprenamment élevé, ainsi que la liberté politique, la plupart du temps. Les Mordians sont autorisés à penser ce qu'ils veulent entre eux, tant que la cohésion publique est assurée, et que la personnalité de la Reine n'est PAS insultée. Hors de question également de remettre en cause son droit fondamental à gouverner. Il existe des galeries spéciales pour les Forelius rebelles qui sont désignés comme Ennemis de la Ruche. Celle-ci sont les plus profondes, riches en ressources telles que les chaînes, les fouets, et les mauvais traitements. Pour qu'un étranger soit envoyé dans ces galeries spéciales, il faudrait qu'il ait au moins tenté d'assassiner la Reine, la politique de répression étant moins ardue envers les visiteurs qui bien souvent ne comprennent pas le modèle pourtant PARFAIT des Mordians.
La couronne supervise l'expansion générale de la colonie, que ce soit de manière verticale et horizontale pour éviter les éboulements et planifier des galeries-routes, reliant les différents niveaux, mais gère aussi la Défense de Mordiana, la redistribution des richesses, les relations extérieures et l'éducation. Tous les Mordians sont élevés de sorte à être reconnaissant envers la Couronne.

Les non-Forelius ne peuvent pas obtenir le titre de Citoyen, mais un Forelius d'une autre Cité-Ruche peut être admis, après 1 an de vie commune et de conduite exemplaire conformément aux lois Mordiannes. Les non-Forelius ont le droit de rester et vivre dans la Ruche, s'ils sont jugés suffisament utiles par la Couronne, mais ne bénéficient pas des droits politiques des Citoyens : ce sont le plus souvent des conseillés et experts de puissances étrangères engagés par la Reine et qui occupent des postes relativement important. L'or s'assure ici de leur loyauté, le temps de leur service, mais très peu restent plus de quelques mois : la Reine Auzet ne fait que très peu confiance aux étrangers lorsqu'il s'agit de défendre les intérêts de Mordiana.

Mordiana n'a pas d'élite économique : chacun au sein de la ruche reçoit le même salaire que le voisin, exceptée la Reine et les conseillers étrangers qui reçoivent un paiement spécial adapté à leur service. Il y a pas non plus d'élite culturelle, en dehors encore une fois de la reine. Chaque Forelius citoyen est strictement égale à son prochain.
Seuls les Forelius Soldats font exception à ces règles : l'autorité militaire est intermédiaire entre les Citoyens et la Reine, et ils sont plus ou moins considérés comme les serviteurs personnels de la Couronne. Ils perdent leur droits de votes lors des rares élections (chef de groupe de travail, élection des représentants auprès de la Cour de la Reine pour l'année...) qui ont cours à Mordiana en échange d'une prime sous la forme de la prise en charge totale de leurs besoins. Ainsi, ils sont logés, nourris et blanchis par la Cité-Ruche, et leur paiement de "Citoyen" est en réalité de l'argent de poche qu'ils peuvent dépenser à leur bon plaisir. La Reine dirige, tout naturellement, l'armée dans son intégralité.



III Economie III


L'économie de Mordiana est autonome : les Forelius sont de durs travailleurs et d'excellents artistes. La Cité-Ruche est capable de répondre plus qu'abondamment à ses besoins en nourritures et en biens de premières nécessités. Les montagnes regorgent de forêts, de lacs et de richesses naturelles. L'exploitation toujours plus profonde de la montagne assure une arrivée de minerais continue. Les poissons de mers en revanche, leur sont plus ou moins inconnus, et il n'y a guère que la Reine qui peut espérer en voir un jour sur sa table, de temps à autres.
Les Forelius sont libres de choisir la tache qui leur plaît le plus, en fonction de leurs envies ET de leurs aptitudes. Si les autorités voient qu'un Forelius s'entête dans une voie sans progresser et qu'il ralentit la production plus qu'autre chose, ils le pousseront vers une voie qu'ils jugeront plus appropriée à ses compétences. Les Forelius avec une âme d'entrepreneur peuvent également se lancer dans la création d'activité, et ils deviennent ainsi des Kazys, ou Entrepreneur.
Les Kazys sont largement subventionnés par la couronne, car ils sont le moteur principal de la croissance économique ET physique de Mordiana. Un Forelius peut très bien devenir Kazys en l'espace d'une semaine, si son projet est jugé utile et faisable (et il en sera ainsi dans la vaste majorité des cas, seuls les projets les plus farfelus sont repoussées, comme vouloir exploiter la lune.) Les Kazys peuvent rester aussi longtemps qu'ils le veulent Chef de Groupe de Travail au sein de l'activité qu'ils ont créé, quelque soit l'importance que celle-ci aurait prise au sein de Mordiana. Si cependant, le Kazys venait à laisser volontairement sa place ou à la quitter momentanément, il perd ce privilège et sa position devient donc, comme les autres Chefs de Groupes de Travaux, sujet aux élections annuelles.

Ce processus qui peut sembler compliquer (et court !) s'est imposé au sein de la société extrêmement égalitaire de Mordiana, afin de créer un roulement à travers les rôles, et que chacun puissent s'épanouir à différentes positions. Il existe également un roulement au seins des ouvriers de différents secteurs (un Mordian peut être bucheron une année, puis tailleur de pierre l'année suivante) mais la plupart demande à rester au sein de la même activité : ce roulement n'est là que pour permettre aux plus indécis de trouver leur voie véritable dans le monde du travail Mordian.

Le taux de taxe est de 100%. Aucun Forelius ne touche à l'argent qu'il génère. Tout leur revenu est reversé par la couronne, ce qui assure que chacun reçoit une part égale. Les Mordians doivent cependant payer avec leur revenu mensuel tous les services dont ils ont besoin : nourriture, ménage, loisirs, arts et autres produits culturels, outils, animaux... Les soins et les études sont couverts par la Couronne, et sont donc gratuits pour les citoyens Mordians, mais pas pour les étrangers qui souhaiteraient en bénéficier.
Ce système de taxation ne pose pas de problème actuellement car Mordian est assez riche pour assurer à ce que chaque Forelius puisse recevoir un revenu mensuel décent, mais l'équilibre est fragile, et l'inflation jamais loin, surtout lorsque le commerce extérieur est en jeu. C'est pourquoi la Cité-ruche tient tant à être autonome sur tous les points : si elle commence à dépendre des ressources extérieures, son système économique assurerait une révolution dès lors que l'argent viendrait à manquer.

Les minerais et pierres principalement exploités dans les sous-terrains sont des minerais de fer, d'argent, d'or, de la bauxite, de la craie, du jais, des améthystes et du cuivre, bien qu'on trouve des matériaux plus divers en quantité moindre, ce qui leur donne une certaine rareté au sein de la Cité. Les arbres abattus sont principalement constitués de sapins et d'hêtres, quelques pins sur les pans les plus hauts de la montagne.

Mordiana a un commerce extérieur extrêmement lucratif à cause de leur fort excès de vente avec les humains. La Cité-Ruche a une cadence de production formidable qui dépasse de loin ce que des petits villages ou villes humains peuvent atteindre, et la coopération Forelius assure un travail d'équipe exemplaire. Le résultat est que les stocks de pierres précieuses partent bien souvent pour l'étranger, en échanges de généreuses quantités de Myhars, ou d'autres biens qui intéresseraient les Mordians voir même de services : alléger la facture humaine en échange de la venue d'un expert étranger à un coût moindre dans n'importe quel secteur d'activité est une chose courante dans les échanges.
Toutes les richesses produites par la Ruche avant redistribution au sein de la population et des services appropriés sont stockées dans de grands entrepôts, au nombre de 10 à travers la montagne. Ils sont lourdement défendus, encore plus que la salle du trône, car ce sont les pièces les plus importantes de la Cité-Ruche, et le simple passage y est extrêmement réglementé, ainsi que le dépôt de matières premières ou de biens ouvragés. A moins de corrompre toute la garde dévouée à la Reine Auzet, il est pratiquement impossible de s'y faufiler en douce, et tout individu pris la main dans le sac est automatiquement ajouté sur la liste des Ennemis de la Ruche, et se voit remis un ticket de départ express en aller-simple pour les galeries spéciales lui étant assignées.
La Couronne a un contrôle total sur ces stocks, et c'est elle qui gère la fameuse Redistribution : les Myhars dans les poches des Forelius, et les ressources/biens dans les magasins ou bien vendus à l'étranger.
Ainsi, il est tout naturel que les échanges extérieurs soient entièrement assurés par des agents de la Reine.

Exemple du processus productif entier pour une série de planches décorées qui mène à une vente étrangère :
Un Forelius décide de se lancer dans une nouvelle activité, et plutôt que d'en rejoindre une existante, décide de devenir bucheron, mais plutôt que de rejoindre un camps déjà construit, décide de s'installer dans un coin délaissé sur le flanc sud. Il va donc au Bureau de Création d'Activité et y expose son projet, bénéficiant les conseils d'experts pour construire son projet (objectif de coupe d'arbres par mois, nombre d'ouvriers requis...). Ensuite, après une ou deux semaines, son projet est validé par la Couronne et ce Forelius devient Kazys. La Couronne envoie immédiatement des équipes de Menuisiers construire son nouveau camps, pendant que le Kazys a 3 semaines pour trouver des ouvriers en quantité suffisantes pour son activité, et disposant des compétences adéquates. Il peut très bien chercher de lui-même, ou bien devenir un "Acheteur".
Un Acheteur n'achète pas vraiment d'ouvrier, mais il se rend au Bureau des Roulements d'Activités où il peut consulter les profils des différents Forelius faisant partie du Roulement et n'ayant pas encore d'activités fixes. C'est la méthode favorite des Kazys, et c'est ce que le notre utilisera afin de constituer une équipe de 6 bucherons dont il sera le Chef de Groupe de Travail. Une fois le camps construit et l'équipe constituée, ils peuvent se mettre au travail et tailler les arbres. Les arbres sont récupérés au rythme d'une fois par semaine pour mise en entrepôt, et notre Kazys ainsi que son équipe reçoivent un salaire tous les mois, soit tous les 4 prélèvements d'arbre.
Les arbres sont ensuite envoyés chez un tailleur qui va en faire des bûches et des planches. Les bûches serviront au sein de la Ruche principalement, pour alimenter les feux notamment, et les planches serviront à différentes choses : constructions, vente à l'étranger ou bien mise à disposition d'un sculpteur de bois qui y gravera des inscriptions dans le style Forelius Mordian. Ces planches taillées qui demande un fort réseau logistique sont quand à elles presque intégralement gardées au sein de la Cité-Ruche, mais certaines sont revendues à l'étranger, car l'art Forelius unique est très prisé de la noblesse humaine environnante. Un agent de la Reine au Commerce Extérieur sélectionnerait donc quelques-unes de ces planches travaillées, et engagerait les négociations avec un marchand humain, jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé et que l'or change de mains.
Et c'est ainsi que des planches décorées par l'art Forelius mordian sont produites au sein de la Ruche, et vendues aux humains.



IV Démographie IV


Mordiana est une ville gigantesque, et sa population l'est tout autant : pas moins de 200 000 âmes vives au sein même de la ruche, et quelques milliers d'autres dans des camps aux alentours de la montagne. La population est principalement constituée de Forelius, bien que quelques humains se soient agrégés au fil du temps. Ils ne bénéficient pas du statut de Citoyens et ne peuvent donc pas être Chef de Groupe de Travail. La plupart des humains sont des experts, conseillers et travailleurs engagés par la Couronne, mais certain sont nés à Mordian et se sentent chez eux là-bas. La Couronne octroie parfois le statut de Citoyen aux humains pour service rendu, et leurs enfants bénéficieront aussi de ce statut, mais peu d'exemples ont été notés, et bien trop souvent à titre posthume.
Il n'y a pas de distinction particulière entre les femmes et les hommes à Mordian, en revanche il y a une discrimination professionnelle au niveau des marques Dynami : ainsi un postulant messager avec une dynami sur une jambe aura plus de chance d'être pris qu'un postulant avec une dynami à un oeil, bien que cela ne soit pas impossible car la Dynami n'est que l'un des nombreux facteurs pris en compte lors d'une embauche.

La religion occupe une place relativement peu importante au sein de la Cité-Ruche. Les principaux croyants sont les étrangers, les Forelius préférant se consacrer à leur tache et à leurs amis, bien qu'être croyant ne leur soit absolument pas interdit.
Le système de Redistribution assure qu'il n'y ait pas de pauvre, mais il n'y a donc pas de riche non plus d'un point de vue monétaire. Les Mordians peuvent tenter de se distinguer par leur productivité et influence sociale au sein de leur cercle d'amis, mais guère plus.

Les enfants sont mis à l'école dès l'âge de 15 mois, où commence leur longue indoctrination au mode de vie Mordian. Le système éducatif de Mordiana est très développé et forme les enfants à devenir de parfaits mordians, productifs et dévoués à leur reine, ne les relâchant dans le monde du travail qu'à l'âge de 7 ans au minimum, les plus motivés pouvant rester pour des études plus approfondies et effectuer davantage de tâches. Il faut cependant obtenir l'autorisations de leurs professeur, qui s'obtient en fonction des résultats obtenus lors de la scolarisation.

Les Forelius qui se rebelle contre le système sont enlevés et emmenés dans les galeries les plus profondes, devenant des "Ennemis de la Ruche" et jugés trop dangereux envers la cohésion générale pour qu'on les laisse au milieu des autres Forelius.
Ils ne sont actuellement que quelques milliers, vivant dans les conditions les plus atroces sous les yeux haineux des gardes qui ne vivent que pour servirent la Couronne et qui sont heureux de garder la raclure loin de leur Cité adorée. L'espérance de vie d'un Forelius baisse très fortement lors de son passage de citoyen à "Ennemi de la Ruche", mais celle d'un citoyen normale est d'un peu plus de 30 ans.



V Histoire / Background V


Mordiana ne s'est certainement pas faite en un jour, et la dynastie Auzet n'a pas toujours dominé cette colonie Forelius.
Comment les premiers Forelius sont arrivés ici est un mystère, et les plus vieux documents font état d'une "cité" déjà bien présente au sein de la montagne, avec plus d'une centaine d'habitants, qui forme donc les premiers Mordians, il y a de cela des siècles. Les études tendent à montrer que c'était principalement des mineurs et des agriculteurs, et les premiers contacts avec l'extérieur fut violent. Les Mordians ont cependant tenu bon, faisant preuve d'une rare habilité et de ruses face à des ennemis bien souvent plus puissants qu'eux physiquement parlant, que ce soit des ours des montagnes ou bien des colonies rivales.

Cependant, un facteur opportuniste allait bientôt changer la donne pour les Mordians. Les autres colonies Forelius fuyez de plus en plus haut sur la montagne à cause d'un envahisseur qui les repoussait de plus en plus : les humains. C'était il y a 900 ans, et la dynastie de l'époque était la Dynastie Moro, le roi décida dans sa grande sagesse d'arrêter de massacrer les "ennemis" des Mordians et d'à la place les accueillir au sein de son peuple pour faire front commun face à l'ennemi humain, qui lui décida de se débarrasser des mutants d'un seul coups. Encore une fois, les Mordians sortirent victorieux de cette guerre, usants de leurs Dynami et faisant face aux horreurs de la guerre. Défaits, les humains n'eurent d'autre choix que d'engager les négociations avec les Mordians qui exigèrent le contrôle total sur la montagne.

Depuis, les tensions entre les humains voisins et les Forelius Mordians se sont apaisées, mais des incidents diplomatiques se déroulent de temps en temps, au fur et à mesure de l'histoire alors que les humains jalousent les richesses des Mordians.
Cela a créé une énorme crise qui a mis fin à la dynastie Moro il y a de ça 2 siècles : les dirigeants de cette famille ont créés de puissants liens économiques avec des cités extérieures, et Mordiana était extrêmement dépendantes de ces échanges. Lorsque les relations avec les humains éclatèrent de nouveau en guerre, Mordiana fut victime d'un blocus qui la coupa du reste du monde, et les Forelius furent victimes des famines et du manque de biens de première nécessité.
Désorganisés par la panique intérieure, l'armée Mordianne fut incapable d'opposer une véritable opposition aux armées humaines venue piller Mordiana, ce qui eut au moins l'avantage d'éviter beaucoup de combat et donc beaucoup de sang versé. Le roi Moro fut destituée, et c'est son plus vif opposant, Tula Auzet qui pris sa place sur le trône Mordian et devint Reine.
Pour Tula, qui devait reprendre en main une Cité-Ruche dévastée, pillée de ses richesses et toujours dépendante du bon vouloir des humains pour assurer sa survie, il était évident que de grandes réformes devaient être menées. Elle mit donc en place le système de Redistribution, qui, s'il était acclamé par le plus gros du peuple, lui valut l'opprobre chez les nobles. Malheureusement pour eux, Tula n'est pas une excellente diplomate, et ordonna leur arrestation. Ils devinrent les premiers Ennemis de la Ruche, pour trahison du peuple Mordian, préférant faire passer leur intérêt personnel avant l'intérêt général.
Mordiana vécut difficilement pendant au moins 20 ans, période désignée comme "Le Grand Trouble". De dures répressions eurent lieu, et de nombreuses larmes coulèrent. Mais le plan de Tula Auzet commençait à porter ses fruits : la Cité-Ruche devenait enfin autonome.
La Reine suivante, Aliz Auzet, était beaucoup plus douce que sa mère, et elle prit à cœur de panser les blessures que son peuple a subit, transformant l'état policier que sa mère avait créé en un système bien moins liberticide qu'est le modèle de vie actuel de Mordiana, rendant ainsi la liberté de penser à ses habitants mais tentant de garder une cohésion forte.

Bien que Mordiana n'est plus connu de crise aussi majeurs depuis le Grand Trouble, la vie n'est pas toute rose non plus, et des périodes difficiles peuvent surgir de temps à autres, ce qui conduit toujours plus les Mordians à se méfier des humains et à être toujours plus prudents lorsque ceux-ci tentent des incursions sur le territoire Mordian, qui n'est pourtant pas si grand que ça en terme de superficie.

De nos jours, Mordiana ne vend aux puissances humaines environnantes que ce qu'elle a en surplus, et n'achète que très peu. L'autonomie demeure prioritaire pour la Cité-Ruche, et pour la dynastie Auzet.
Cependant, les Mordians commencent à être curieux du monde extérieur, et commencent à envoyer des expéditions un peu partout pour compléter leur propre carte de Myyh, une qui serait de fabrication Mordianne et non pas une fabulerie des humains. Ils sont très curieux des Nhallys dont ils entendent parfois parler.



VI Coutumes et traditions VI


Les Mordians sont un peuple Forelius férocement attachés à leur montagne, et ils ont donc développé au cours de leur histoire des célébrations en son honneur. Ainsi, tous les ans lors du premier jour du printemps, la Reine elle-même grimpe au sommet de la montagne, suivie de son cortège et dépose un gobelet rempli d'hydromel sur un autel s'y trouvant, avant de s'incliner, elle et tout son cortège pendant 1 minute dans le plus grand silence, en guise de reconnaissance. A chaque saison, le contenu du gobelet varie, mais la cérémonie observée reste la même.
La Cérémonie de l'Ascension n'est pas la seule observée au sein de la Cité, et de nombreuses petites fêtes célébrant le travail ardu des Forelius est parsemé au cours de l'année, servant de prétexte pour s'amuser et prendre un jour de repos. Tous les 2 ans, un concours entre artistes est organisé par la Couronne, pour son propre divertissement mais aussi celui des Citoyens : concours de chants, de danse, de beauté, de sculpture... A peu près tout y passe.

Une tradition Mordianne est, au dernier jour de l'an, d'ouvrir une poupée en forme d'humain grandeur nature où sont rangés des cadeaux que l'on souhaite offrir à ses proches, il y en a souvent une par foyer.

La tenue traditionnelle Mordianne consiste en une tunique pour les hommes, et une opulente robe pour les femmes, toutes deux richement décorés par l'art Forelius. Ce genre de costume est de mise lors du jour de la Cérémonie de l'Ascension.



VII Autres détails? VII


La Défense de Mordiana est une affaire importante dans la Cité-Ruche. La Couronne souhaite pouvoir offrir une sécurité maximale à ses protégés, mais elle ne peut pas sacrifier trop d'ouvriers dont elle a besoin pour assurer une production efficace, et donc un système de Redistribution en bon état.

La solution a donc été de rendre l'accès à la Défense plus hardue. Seuls les plus dévoués des Mordians envers la Couronne, avec des Dynamis jugées utiles pour leur rôle, sont aptes à rejoindre la Défense.
Mordiana a une longue histoire guerrière derrière elle, et elle a su tirer parti de tout le génie et l'ingéniosité de son peuple pour pouvoir se protéger. La Défense Mordianne dispose d'un nombre limité de soldats, mais joue sur la qualité plutôt que la quantité. Les Gardes de Fers sont choisis en fonction de leur Dynami et entraînés en accord avec celle-ci, elle détermine leur rôle dans la Défense et leur équipement associé.
Les Mordians utilisent des épées, haches et et lances toutes de dimensions courtes, à cause de leur taille réduite, mais surtout des armes de leurs confection, qui sont des pointes métalliques recouvrant partiellement un membre.
Ainsi, un Garde de Fer disposant d'une Dynami à son bras gauche aura une arme calibrée pour son bras gauche, le recouvrant entièrement de métal avec une pointe extrêmement vile à son extrémité, d'où partent 3 tranchants. Ses coups de poings deviennent mortels, et rares sont les humains capable d'encaisser un tel choc.
De même, un Forelius avec un Dynami à une de ses jambes pourra bénéficier d'une arme adaptée à son pied, qui lui permettra de délivrer des coups de pieds extrêmement mortels.

Pour chaque Garde de fer, il y a 3 Défenseurs non-combattant : les cuisiniers, les intendants, les secrétaires, les forgerons, les entraîneurs, les ingénieurs... La Garde de Fer ne constitue que le corps combattant de la Défense Mordianne. Des officiers et sous-officiers sont répartis au sein des différentes branches, et l'uniforme varie en fonction de la position occupée.
Il existe 2 versions différentes de l'uniforme : celle de service, et "l'apparat". La première sert aux Gardes de Fers et non-combattants parti en expédition et donc éloignés de la Cité-Ruche. Elle est peu protectrice de manière générale, mais permet aux Défenseurs de ne pas être trop gênés lors de leurs voyages, une chose dont ils sont bien souvent reconnaissants.
La version d'apparat, elle, est bien plus lourde et décorée, donnant une allure resplendissante aux Défenseurs de Mordiana, les plus fidèles serviteurs de la Reine. Elle est principalement utilisée lors des patrouilles en ville, des postes de garde, et à tous les endroits où des Citoyens risquent d'être présent. Elle est très protectrice, mais à cause de son poids, peu adaptée à un voyage expéditionnaire.
Le grade d'un Défenseur est indiqué en art Forelius directement sur sa tenue.

Mordiana peut fermer toutes les issues menant à la montagne, à l'aide de très lourdes portes en pierre. A cause de la difficulté que les ouvrir représente, elles ne sont fermées que lors des plus graves alertes, où la survie même de la Cité-Ruche est mise en danger. Une cloche qui résonne à travers la montagne sert à prévenir les habitants en dehors de la montagne qu'ils n'ont plus que quelques heures avant la fermeture des portes, et qu'ils feraient donc bien de se dépêcher de rentrer, merci monsieur.

_________________
Laï Kuan Ti Kim : Si l'Homme a 5 sens, c'est parce qu'il n'en a pas d'autres ! Ça c'est de la preuve solide mes gaillards !

< Je vous ai déjà fait goûter un cigare ? Normal, je réserve pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Cité] Mordiana, Cité-Ruche indépendante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeu de role dans la flotte (de façon indépendante)
» Pascal Brutal [RIAD SATTOUF]
» J'achète! ;)
» La Suisse indépendante!
» Les rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres infinies de Fyrolia :: Coin joueur :: Patrimoine :: Lieux-