Fyrolia est un serveur Minecraft RP Medieval-Fantastique, unissant divers peuples pour une aventure pleine de mystères!
 

Partagez | 
 

 Candidature: grainedemenhir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Candidature: grainedemenhir   Mar 14 Avr - 16:27

Bonjour à vous. Je m'appelle Malo. Je suis un jeune lycéen de 15 ans en classe de première S. Je suis musicien (j'ai fait 11 ans de violon, 9 ans de luth, 5 ans de clavecin), chanteur (Je chante dans 4 chœurs différents) et apprenti chef de chœur (et j'espère bientôt d'orchestre!). J'ai découvert le RP à l'âge de 9 ans, aux scouts, par un de mes camarades me faisant jouer à ce qu'il appelait "Le Jeu De Ecus". J'ai ensuite traîné sur de nombreux serveurs minecraft RP (qui sont d'ailleurs ma seule expérience du jeu. Je vois donc plus Minecraft comme un jeu Rôle play que comme un jeu de survie ou de construction)
J'ai découvert le serveur par wilywalace, et me suis aperçu en feuilletant les candidatures acceptées que beaucoup de mes camarades de RP vous avaient rejoint, je tente donc ma chance à mon tour.

Partie RP

Fiche perso

Nom: Jörmungand
Prénom: Holggar Vikandhar
Sexe: Mâle
Race: Nain
Métier: Artificier (précision au cas où, la couleuvrine est une arme à feu médiévale utilisée pendant toute la durée de la guerre de cent ans)
Âge: 180 ans
Taille/poids: 1m50 pour 120Kg

Psychologie: Holggar est très sociable. Presque grégaire. Il suit toujours ceux qu'il apprécie, et est prêt à tout pour eux. Extrêmement festif et généreux, Holggar a fait la fortune des brasseurs et taverniers de chez lui. On distinguera deux personnalités: Holggar sobre, et Holggar ivre. Holggar sobre est loyal, bon, réfléchi, ingénieux, créatif, juste, quoiqu'un peu lâche.  Holggar ivre est impulsif, violent, bourrin, rustre et incapable d'articuler un autre mot que "Skaal", le nom de son marteau. Holggar est misogyne, raciste envers les elfes, les humains et les orcs, qu'il considère comme des créatures inférieures. Holggar est vaniteux, ambitieux et hautain. Il méprise ceux qu'il appelle "les glabres", c'est à dire, ceux portant une barbe de moins de 20 centimètres de long, "les grands", ceux qui mesurent plus de 1m70, mais sait accepter ceux qui lui ont payé au moins une bière.

Physique: Holggar est roux. Il porte une magnifique barbe tressée qui fait sa fierté. Le crâne d'Holggar est vide, vierge de tout poil, suite à un accident de travail, une étincelle de poudre noire est tombée dessus, enflammant tout, lui laissant une cicatrice recouvrant tout son scalp, empêchant la repousse de feu sa magnifique chevelure. Holggar a un ventre rebondi, cachant une musculature développée. En effet, la maîtrise du marteau et de la couleuvrine, ainsi que le transport de caisses d'explosif ont considérablement renforcé ses muscles. Holggar porte des spallières en acier, ainsi que des canons d'avant-bras reliés à son marteau en osmium. Une superbe arme: un manche en chêne massif long de 60cm, muni d'une tête rectangulaire d'environ 20 centimètres cube, qui, grâce aux glyphes gravées dessus, revient vers lui quand il la lance. Holggar possède aussi une couleuvrine réduite qu'il porte constamment à la ceinture. Il porte, tatouées sur son ventre, deux runes symbolisant la victoire, et arbore fièrement une cicatrice barrant son dos, qu'il dit avoir reçue en combattant un dragon, mais ça... Rien n'est moins sûr!

Histoire

Le bateau a fait naufrage. Je coule. Skaal m'entraîne par le fond. Vais-je m'en sortir? J'en doute. Sous mes yeux, ma vie défile...



Je suis né en Fableterre, au sein d'une cité-état naine florissante du nom de Hilmar. Mon père y était chef de guerre. Redoutable guerrier. On racontait qu'il avait tué plus de mille ennemis grâce à Skaal. Le marteau familial. Une arme trop lourde pour la plupart des guerriers, que seule ma famille a jamais su manier. Depuis tout petit, j'étais fasciné par Skaal. Persuadé que le respect que les autres nains avaient pour mon père venait plus de cette arme que de son titre. Les deux étaient liés de toute façon... Mes 30 ans passés, mon père commença à assurer sa succession. Nous passâmes donc de longues heures dans la salle d'arme du quatorzième sous-sol lui, Skaal, et moi. Un jour, il enfila ses canons d'avant bras, qui permettaient, grâce aux glyphes qui figuraient dessus, de manier avec aisance le marteau, malgré sa masse impressionnante. "Et maintenant, je le lance!" Je ne compris pas tout de suite, le regardant attentivement. Skaal fendit les airs, tournant sur lui même, puis revint vers lui, et tomba dans ses mains, avec la légèreté de la feuille morte. Il venait de me faire découvrir le "coup de Kurpitsa". Kurpitsa était un de mes ancêtres. Il a fait ajouter aux nombreuses glyphes figurant sur Skaal et sur les canons familiaux, la glyphes que nous utilisions le plus souvent, celle qui faisait revenir l'arme à son envoyeur en cas de lancer. Il m'apprit en même temps que chaque membre de la famille faisait ajouter une glyphe à Skaal. Certaines étaient superbement utiles, comme celle de Kurpitsa, d'autres moins, comme celle de mon père, qui faisait que le marteau se nettoyait tout seul si une chauve souris déféquait dessus. Au jourd'hui encore, malgré mes années d'entraînement, je n'ai réussi à utiliser le coup de Kurpitsa que deux fois, par hasard sans doute. Je n'imagine même pas l'entraînement qu'a dû recevoir mon père.

Quelques années plus tard, il fut temps pour moi d'apprendre un métier. La tradition familiale voulait que celui-ci soit utile en cas de guerre. Je choisis donc de devenir artificier.
Les artificiers étaient l'élite des guerriers de la cité. A la fois combattants et artisans, nous étions non seulement les seuls à savoir utiliser des armes à feu, mais aussi les seuls à savoir les fabriquer. Je m'épanouissais dans cette profession. Je ne vivais plus que pour la poudre, dans la poudre, par la poudre. La première arme de ma création était un cracheur d'étincelles. Un tube de fer remplis de poudre noire. On y allumait une mèche, et la poudre se mettait à fuser, ce qui envoyait des gerbes d'étincelles dans tous les sens, provoquant de graves brûlures aux malheureux sur lesquels elles retombaient. Cette arme n'était pas assez destructrice aux yeux de mon grand frère, et maître, Rognvald Vikandhar Jörmungand, chef de la guilde des artificiers de Hilmar. La seule personne devant laquelle tous, même le Roy de la montagne s'inclinait. Rognvald était grand, beau, fin, il maîtrisait tous les types d'explosion, toutes les armes à feu, il avait même fait "disparaître" (involontairement, mais ça, personne ne le savait) une montagne voisine, qui explosa en une pluie de graviers. Cet exploit (que j'ai toujours qualifiée d'erreur) lui valut le surnom de Rognvald Vikandhar Jörmungand, Le Destructeur! Bref, mon arme n'étaient pas assez dévastatrice aux yeux du Destructeur. Comme à peu près toutes les armes qu'il n'inventait pas lui même en fait... Il avait même refusé de porter Skaal, car, selon lui, sa draconnière portative valait bien mieux. (il faut dire qu'il avait dépensé des milliers de pièces d'or pour ajouter des glyphes magiques à son arme) Il fit donc descendre mon cracheur d'étincelle au rang de "fontaine festive", qui devait, en un mois à peine, faire partie des accessoires indispensables pour un banquet réussi. Rognvald était le seul artificier à ne pas être tourné exclusivement vers l'armement. Il savait faire des choses merveilleusement belles. Des sortes de tubes en papier, garnies de poudres colorées, qu'il allumait et qui explosaient dans le ciel, retombant en pluie de lumières colorées. Le lancer des feux de Rognvald était d'ailleurs le seul moment où tous les habitants de la cité se précipitaient dehors. Rognvald, donc repris mon invention qui n'était plus une arme, et l'allumait au milieu des banquets pour faire jaillir des gerbes d'étincelles multicolores.
Un jour, nous nous entraînions au tir sur les remparts de la porte Nord. Nous tirions vers la montagne d'en face, au pied de laquelle se trouvaient toutes les balles tirées. Puis d'un coup, le chef de la quatrième division des couleuvriniers arriva. Sa cape rouge sang flottait dans le vent. Il était suivi de mon père, chef des armées, reconnaissable à sa cape bleue, lui-même suivi par Rognvald, qui portait une cape blanche brodée de fil d'or.
Rognvald positionna un canon sur le rempart, puis mon père dit, doucement "vas-y Rognvald, envoie la sauce" [C'est pas super médiéval comme langage, j'en conviens, mais j'avais pas d'autre idée pour caser ce mot] Un boulet enflammé partit vers la montagne et explosa, créant un nouveau cratère. Le Roy, qui assistait à tous les tests des armes de Rognvald déclara cette arme comme "arme interdite". Rognvald sourit en coin et alla donc la mettre avec les autres.
Les armes interdites étaient les créations des artificiers jugées trop dangereuses pour pouvoir être utilisées. La salle secrète en comptait 137, dont 128 avaient été crées par Rognvald. Pour ouvrir cette salle, il fallait près d'une trentaine de clés, réparties entre les chefs artificiers. Rognvald, lui, possédait la clé supérieure, capable à elle seule de remplacer toutes les autres.

Je me surpris d'un coup. J'étais en train de me noyer, et je pensais à mon frère... Il faut dire que j'ai toujours vécu dans son ombre... C'est pour ça que je suis parti!

Les hauts dignitaires de la guilde s'étaient réunis. Je devais rejoindre leurs rangs. Un vote s'effectua. Tous étaient pour, sauf un. Un qui avait le droit de véto. RVJ Le Destructeur.
Je décidai de quitter la ville, de quitter Fableterre, de quitter tout ce que je connaissais. Je pris Skaal, que mon père m'avait légué avant de mourir, les canons d'avant bras qui allaient avec, ma couleuvrine et tout mon or, et décidai de prendre la mer. Une tempête, un naufrage, et voilà... Quelle connerie avais-je faite? Mais... Mon or! Vite! Ma bourse! Il faut que je la détache! Elle m'alourdit surement!
Je me déleste de tout ce que je transportais. Ne gardant que mes armes. Peut être que ça me permettra de tenir jusqu'au bout...

Dans l'espoir que ma candidature vous a plu, j'espère bientôt vous voir en jeu


Dernière édition par grainedemenhir le Mar 14 Avr - 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ericsky

avatar


Messages : 248
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Candidature: grainedemenhir   Mar 14 Avr - 22:13

Hmm.. Skaal, un marteau full runes.
Je ne sais pas si c'est vraiment des glyphes, mais si c'est le cas il faut s'y connaitre un peu en magie quand même -.- Et comme les nains ont pas un gros gros potentiel magique, ça va être ardu à utiliser pleinement.
Si c'est des runes qui attribuent des propriétés magiques sans contrecoup, désolé mais va falloir changer ça.

Sinon, le reste c'est bon ^^'
Juste à régler le probleme de l'arme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Candidature: grainedemenhir   Mar 14 Avr - 22:26

Ah oui, désolé, j'ai confondu rune et glyphe dans un élan d'inspiration, j'ai corrigé ça.
Eh bien, les nains ont un potentiel magique très faible, justement, je pensais que cela empêchait les glyphes de tourner à pleins tubes, ce qui aurait rendu l'arme totalement cheatée.
Revenir en haut Aller en bas
Ericsky

avatar


Messages : 248
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Candidature: grainedemenhir   Mar 14 Avr - 22:42

Hmm.. On en a parlé en privé, corrections prises en compte!

Tout est parfait, bienvenue chez nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature: grainedemenhir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Candidature: grainedemenhir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres infinies de Fyrolia :: Coin joueur :: Candidatures :: Terminées-